Tout savoir sur le Mont Noir en Belgique

La Belgique est un pays qui regorge de paysages accrocheurs. Parmi ces paysages, on retrouve les monts des Flandres, qui sont une série de collines se développant entre Watten, qui se trouve en France, et Kemmel, en Belgique. Même s’ils se dressent, à leur plus haut, à moins de 180 mètres au-dessus de la plaine de Flandre, dans un pays plat comme la Belgique, ces monts font figure de relief.

Le Mont Noir, auquel nous allons nous intéresser de plus près, est une colline culminant à 152 mètres d’altitude dans les monts des Flandres, à quelques kilomètres de Bailleul. Il dépend de la commune française Saint-Jans-Cappel. Le mont Noir tire son nom de la forte concentration en pins noirs qui s’y trouve.

Allons donc à sa découverte.

Géographie et Histoire du Mont Noir

Principalement connu comme un ensemble de collines, le Mont Noir est souvent qualifié localement de « montagne » sans qu’il y ait aucune raison topographique ou géologique. Sa relative raideur a sûrement contribué à l’appellation « mont ». Ces buttes sont essentiellement de nature sableuses et commandent un substrat (l’argile des Flandres). Cette argile est d’origine marine (autrefois, la région était recouverte par la mer qui a déposé sables et argiles). Au sommet, des sables et des cailloutis sont grésifiés. L’évolution de ces paysages résulte de l’érosion, et bien sûr, de la tectonique. Il abrite une diversité de roches. On y rencontre des terrains sableux et d’autres argileux. Le pied du mont est souvent inondé, ce qui permet la régulation de la nappe des sables.

Le Mont Noir, qui est classé espace naturel sensible, dispose d’une riche faune et flore. Près de 400 espèces végétales. lors d’une promenade, vous croiserez des variétés telles que la jacinthe bleue, l’ail des ours ou encore la dorine. Parmi les espèces animales ont compte la présence de la salamandre tachetée, la bondrée apivore, des chauves-souris, etc.

Le Mont Noir était le siège d’un poste-frontière. Sa position entre les deux pays a joué un rôle important dans le développement.

Le Patrimoine du Mont

Le parc départemental Marguerite-Yourcenar : Le mont Noir héberge depuis les années 1930, une belle et grande villa bourgeoise à l’emplacement du pavillon des gardiens du château de la grand-mère de Marguerite Yourcenar, Noémi Dufresne. Le pavillon fut détruit comme le château lors des bombardements sur Saint-Jans-Cappel tout proche en 1918. L’écrivaine raconte les moments de son enfance passés au mont Noir dans Arcgives du Nord. En l’honneur de l’écrivaine un parc départemental Marguerite-Yourcenar a été créé.

Notre-Dame de la Salette : Cette grotte, construite en grès ferrugineux et poudingue de Cassel (galets arrondis de silex) vers 1875, dans le parc Yourcenar est une grotte aménagée en chapelle elle est accessible depuis les bois du mont Noir ou directement depuis le parc.

L’ancien poste frontière : Le mont Noir constitue un ancien poste frontière

Un cimetière militaire est présent sur le territoire de la commune de Saint-Jans-Cappel.

 

Un lieu agréable

« Cette rue commerçante regorge de cafés-restaurants où vous pouvez boire une bonne bière ou manger une crêpe avec quelques fleuristes/pépinières au très bon rapport qualité/prix et avec beaucoup de choix, bonnes boulangeries, chocolatiers, etc. permettant de se faire plaisir au retour d’une belle ballade dans les Flandres ou randonnées (je conseille le site de la villa Marguerite Yourcenar – culturel et bucolique – et les randonnées tout autour du site ou autre situées dans la région) » témoigne Annick F, qui a visité le mont Noir il y a peu.

On espère que ce tour d’horizon autour du Mont Noir en Belgique vous a permis de mieux connaître le lieu et ses spécifiés et qu’il vous a donné d’y faire un petit tour.